Depuis l'été 2017, PHILOS a étendu ses activités aux îles de l'Egée orientale (Mytilène, Chios, Samos) et au Dodécanèse (Kos, Rhodes, Leros, Kalymnos), suite à la signature d' accord sur l'extension du programme. Il est prévu d’être accompli en mai 2018.

 

Il prévoit le soutien direct des centres d'accueil et d'identification des réfugiés et / ou des structures du système national de santé (hôpitaux et centres de santé) des îles susmentionnées avec du personnel médical et infirmier.

 

En raison de la complexité de la sous-action spécifique, plus de deux cents personnes sont recrutées, dont un grand nombre de médecins, sages-femmes, infirmières, visiteurs de santé, psychologues, travailleurs sociaux, médiateurs interculturels, techniciens de laboratoire médical, chauffeurs / sauveteurs, etc.

 

D'après les données recueillies jusqu'ici du programme PHILOS, il semble que le personnel nouvellement recruté aidera les bénéficiaires du programme ainsi que le système de santé publique et les structures de surveillance épidémiologique de ces îles.

 

Comme les îles mentionnées ci-dessus sont les premiers lieux d'hébergement pour les réfugiés / migrants, il est mis en œuvre pour la première fois dans les centres d'accueil et d'identification des réfugiés le protocole médical sur la vulnérabilité qui est créé dans le cadre du programme PHILOS. Le protocole sur la vulnérabilité aborde les questions liées à la santé sexuelle et reproductive, à la traite des personnes, à la violence sexiste, ainsi qu'à la reconnaissance, la gestion clinique et le traitement des victimes de la torture et des membres des groupes vulnérables.